Patrimoines - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Mémorial indien du Commonwealth « Neuve Chapelle Memorial »

Architecte : Herbert BAKER (1862-1946)
Inauguré en 1927
4 847 noms gravés

Il s'agit du seul monument du front ouest rendant spécifiquement hommage aux soldats et travailleurs de l’Inde coloniale morts ou disparus au cours de la Grande Guerre, comme en témoigne l'épitaphe gravée sur le mur du mémorial : « India 1914-1918: To the honour of the army of India which fought in France and Belgium, 1914-1918, and in perpetual remembrance of those of their dead whose names are here recorded and who have known grave » (En l'honneur de l'armée de l'Inde qui a combattu en France et en Belgique, 1914-1918, et pour perpétuer le souvenir de ses morts aux tombes inconnues dont les noms sont ici gravés).

Les 4 847 noms inscrits sur le mémorial sont classés par unités. La plupart d'entre eux ont été incinérés dans le respect de la tradition indienne.

Photographie du Mémorial indien

Mémorial indien du Commonwealth « Neuve Chapelle Memorial » : photographie.

Dès 1914, les soldats indiens combattent à La Bassée, Givenchy, Messines, Festubert, Armentières. En mars 1915, lors de la prise de Neuve-Chapelle, plus de 4 000 d’entre eux perdent la vie. Le mémorial est ainsi érigé à proximité du champ de bataille, là-même où les troupes indiennes ont combattu. De nombreux vestiges et cimetières militaires alentour témoignent encore de la violence des combats.

Par son architecture, ses créations artistiques (médaillons emblématiques, colonnades), ses symboles, ses épitaphes, ce mémorial revêt aussi un caractère exceptionnel. Il traduit les différentes sensibilités culturelles des Indes. Les textes gravés en différentes langues rappellent leur diversité ethnique : anglais, arabe, hindi et gurmukhi.

Une cérémonie organisée par la municipalité avec les autorités compétentes s'y tient annuellement autour du 11 novembre. Le 13 mars 2015 s'est déroulée une commémoration spéciale liée au centenaire de la bataille de Neuve-Chapelle. Le 30 août 2015, les trois principales religions indiennes se sont vues pour la première fois représentées lors d'une cérémonie religieuse indienne œcuménique et militaire.