Patrimoines - Pas-de-Calais le Département
Les informations contenues dans cette page ne sont valables avec certitude que jusqu'à cette date et heure.

Eglise de la Nativité Notre-Dame de Bouin-Plumoison

Galerie photos

Non protégée au titre des Monuments historiques

Un peu d’histoire

La commune de Bouin-Plumoison a la particularité de posséder sur son territoire, deux églises : l’église de la Nativité Notre-Dame et l’église Saint-Firmin. L’église de la Nativité date du 15e siècle, elle est restaurée au 19e par l’architecte Clovis Normand. L’édifice est situé sur l’ancienne commune de Plumoison, fusionnée depuis 1970 avec Bouin.

L’église de la Nativité Notre-Dame connait plusieurs étapes de construction : la nef, en briques et pierres du pays date du 15e siècle alors que le clocher est érigé entre 1865 et 1867 par Clovis Normand qui débute sa carrière d’architecte, ce qui explique sans doute les problèmes de stabilité de l’édifice. Au début du 19e siècle, l’église est donc un édifice modeste couvert de tuiles. Suite à un ouragan en 1922, les couvertures de la nef et du chœur sont restaurées en 1937 en ardoises de Fumay par l’architecte arrageois Decaux. L’édifice souffre d’une grande humidité, un trottoir en briques est réalisé afin d’assainir l’édifice.

La restauration

Après une étude préalable réalisée en 2010 par l’architecte du patrimoine Hugues Dewerdt, le conseil municipal de Bouin-Plumoison décide la déconstruction du clocher de l’église de la Nativité Notre-Dame pour assurer une mise en sécurité de l’édifice et de ses abords. En effet, le déversement de plus de 11 degrés par rapport à la verticale du clocher mal fondée, constaté depuis de nombreuses années, mettait en péril l’édifice.

Après une concertation avec les services du Département, l’Architecte des Bâtiments de France, et la Fondation du patrimoine, la commune de Bouin-Plumoison s’est engagée à mener des travaux de restauration de l’édifice confiés à Angélique Thomas, Architecte, notamment des travaux de consolidation de la façade occidentale, la réalisation d’un portail d’entrée et d’un pignon dans l’esprit de la chapelle originelle du 15e siècle. Par conséquent, en 2016, le Conseil départemental du Pas-de-Calais apporte sa contribution au sauvetage du chœur et de la nef, en partenariat avec la Fondation du patrimoine. Le chantier est achevé en juin 2018, cette restauration témoigne de la mobilisation des collectivités territoriales pour le sauvetage d’un patrimoine rural en péril.

This is a title
Copyright Légende Télécharger la photo